Thème : à l’école de Charlemagne…

Dates : du 9 au 22 juillet 2007.

Lieu : à Plouigneau, commune du Finistère, près de Morlaix.

Aumônier : L’abbé Arnaud Evrat, prêtre de la Fraternité Sacerdotale Saint-Pierre.

Directeur : L’abbé Jehan-Aldric Rondot, séminariste de la Fraternité Sacerdotale Saint-Pierre.

Camp NDG 2007 : un cru exceptionnel !

Le Camp 2007 : une belle réussite !

La vieille terre bretonne, au mois de juillet 2007,  a senti ses racines chrétiennes se réveiller sous les pas de garçons participant à la première édition du Camp NDG.

Ils étaient 35, âgés de 8 à 13 ans, et se sont retrouvés près de Morlaix pour passer des vacances chrétienne. Ils venaient de Metz, de Bordeaux, de Lyon, de Vannes, de Paris mais aussi de Fribourg (Suisse), de Pékin (Chine) ou encore du Caire (Egypte), pour vivre, pendant 15 jours, des vacances pas comme les autres, sur le thème « à l’école de Charlemagne » !

Après avoir monté les tentes des équipes de chaque sous-camp, les activités commencent…

Ce furent d’abord les installations (oratoires, tables, bancs dans les réfectoires…). Puis les tournois sportifs en tout genre (foot, olympiades…) et les jeux animés par les chefs.

Chaque soir, les veillées aux costumes flamboyants, aux chants joyeux malgré une pluie qui ne mouillait plus, nous apprenaient à mieux connaître cette grande époque que fut celle de Charlemagne.

Puis ce fût : le Grand Jeu avec la lutte acharnée de l’armée de Charlemagne contre les Basques ; l’embarquement pour découvrir le Château du Taureau, citadelle réalisée par Vauban, entourée par les eaux de la baie de Morlaix ; et encore, l’exploration de Saint-Thégonnec, de son église et de son enclos paroissial, véritable musée de la piété de tout un peuple… et tellement d’autres choses !

Mais que serait tout cela sans notre messe quotidienne, sans notre « catéchisme de vacances », sans la récitation de notre chapelet…

Tout cela n’aurait servi à rien s’il n’y avait eu la Charité !

Rendez-vous en juillet 2008 pour 50 garçons et la suite de nos aventures dans un autre coin de France ! Et encore merci à nos hôtes si chaleureux.